Violences, outrage et insultes : 6 mois de prison avec sursis et 2 ans de mise à l'épreuve requis contre Jean-Vincent Placé

Faits divers France

par Nouvel Ordre Mondial 15 Vues comments

Violences, outrage et insultes : 6 mois de prison avec sursis et 2 ans de mise à l'épreuve requis contre Jean-Vincent Placé Nouvel Ordre Mondial, Nouvel Ordre Mondial Actualit, Nouvel Ordre Mondial illuminati

Après son interpellation en état d'ébriété avancé, l'ancien secrétaire d'Etat Jean-Vincent Placé est jugé par la 10e chambre du tribunal correctionnel de Paris. Le jugement a été mis en délibéré au 10 septembre.

Le procureur a requis six mois de prison avec sursis, deux ans de mise à l'épreuve et 1000 euros d'amende à l'encontre de l'ancien secrétaire d'Etat Jean-Vincent Placé. Ce dernier était jugé mercredi 11 juillet devant le tribunal correctionnel de Paris pour "violences", "injures à caractère racial" et "outrage sur personnes dépositaires de l’autorité publique", lors d'une soirée arrosée à Paris au mois d'avril dernier. Le jugement a été mis en délibéré au 10 septembre..

La réquisition de six mois de prison avec sursis et deux ans de mise à l'épreuve avec obligation de soins concerne les faits de violences et d'outrage. Par ailleurs, le procureur a requis 1 000 euros d'amende pour les injures racistes.

"Son sentiment de supériorité qui s’est exprimé ce soir-là, c’est le fil rouge de cette affaire”, a estimé le procureur. Jean-Vincent Placé a reconnu à la barre avoir "évidemment trop bu." "Je suis honteux de m’être retrouvé dans cette situation”, a-t-il déclaré.


Commentaires