Villepin : Face à Trump, "l'Europe ne doit pas baisser la tête"

Politique

par Nouvel Ordre Mondial 21 Vues comments

Les performances des Bleus à la Coupe du monde et l'engouement dans le pays rappellent à Dominique de Villepin "un parfum de 1998, même si le foot a beaucoup changé, la France aussi et le monde".

"Le sport dit beaucoup sur les changements, les évolutions de nos mentalités", ajoute l'ancien Premier ministre dans "Les 4 Vérités" jeudi 12 juillet. "Le rêve d'une France unique et unie s'est sans doute un peu envolé. Il n'en reste pas moins qu'il y a quelque chose de profondément attachant dans la relation entre les Français et leur équipe. On s'attache aux joueurs, à leur personnalité. On rentre dans l'intimité de chacun et on a tendance de sortir de l'assignation de la couleur de peau".

Donald Trump a une nouvelle fois défié ses alliés au sommet de l'Otan mardi. Il accuse l'Allemagne d'être prisonnière de la Russie. Face au président américain, "il ne faut certainement pas que l'Europe baisse la tête, assure l'ancien ministre des Affaires étrangères. Il est à la tête d'une administration unilatéraliste, militariste, protectionniste et surtout opportuniste. Il veut dicter l'agenda, il veut mettre sur la défensive les Européens. Il n'aime pas ce monde multilatéral. Il veut être seul face aux autres. Il préfère les autocrates, les régimes autoritaires. L'UE doit rester unie, être à l'initiative. Il faut rechercher un dialogue en direction de la Russie et de la Chine".

Une partie de la droite modérée séduite par Emmanuel Macron lors de la présidentielle ne l'est plus. "Le président fonce tête baissée pour tenir ses promesses électorales. C'est bien à condition de rester en phase et à l'écoute de l'opinion", conclut Dominique de Villepin.


Commentaires