Viktor Orban, les migrants et les valeurs chrétiennes

International Monde

par Nouvel Ordre Mondial 45 Vues comments

La nouvelle loi hongroise criminalisant les ONG qui aident les migrants a été passablement critiquée mercredi à Bruxelles. En Hongrie, les ONG sont désormais pénalement et financièrement menacées. D'aucuns y voient une nouvelle provocation de Budapest en pleine journée internationale des réfugiés.

Sophie in 't Veld, eurodéputée Libérale : "Tout cela doit être évalué pour voir si cela est conforme aux normes européennes et aux droits fondamentaux en particulier. Mais j'aimerais aussi comprendre : M.Orban fait toujours référence aux valeurs chrétiennes. Mais n'est-ce pas un devoir de chrétien que d'aider les gens ? Comment peut-on être criminalisé quand on est chrétien et qu'on aide les gens ?"

De son côté de nombreuses ONG préparent une riposte. La loi hongroise pourrait violer le droit international.

Iverna McGowan, Amnesty international-Europe : "Les peuples sont confrontés a des facteurs complexes dans toute l'Europe. Or, ils essaient de trouver un bouc émissaire à tous ces problèmes, d'autant que le problème est inexistant en Hongrie. Il s'agit donc d'une campagne de propagande qui vise à stigmatiser les personnes qui défendent les droits, qui défendent la justice, qui défendent ce qui est juste."

A ce stade, ni le parti populaire européen, le parti de Viktor Orban à Bruxelles, ni la Commission européenne, n'ont souhaité réagir aux nouvelles lois hongroises.


Commentaires