VIDEO. Pour la visite du roi des Belges, le Canada sort le drapeau... allemand

Actualité Internationale

par Nouvel Ordre Mondial 36 Vues comments

VIDEO. Pour la visite du roi des Belges, le Canada sort le drapeau... allemand Nouvel Ordre Mondial, Nouvel Ordre Mondial Actualit, Nouvel Ordre Mondial illuminati

Le roi Philippe de Belgique et son épouse Mathilde goûtent la tire, du sirop d'érable chaud versé sur de la neige, à Ottawa le 12 mars 2018. — Justin Tang/AP/SIPA

Dans le monde feutré de la diplomatie, où chaque détail compte, le Canada a évité la bourde de justesse. Pour accueillir le roi Philippe de Belgique et son épouse Mathilde, un drapeau allemand avait en effet été préparé au lieu du belge. Une erreur rapidement corrigée dans la capitale canadienne Ottawa où le couple royal est en visite.

La bévue a été commise au beau milieu du jardin de la résidence de la représentante de la reine Elizabeth II, chef d’Etat en titre du Canada. Deux petits drapeaux, l’unifolié canadien avec sa célèbre feuille d’érable et celui d’Allemagne, étaient liés par un ruban jaune sur un érable à sucre, planté il y a plus de 40 ans par la reine Fabiola de Belgique.

« Pendant que nous préparions la cérémonie (…), il a été porté à notre attention qu’il y avait eu un mélange avec un petit drapeau servant à identifier l’arbre planté par Sa majesté la reine Fabiola en 1977 », a expliqué Marie-Eve Létourneau, porte-parole de la gouverneure générale du Canada Julie Payette. « Nous avons corrigé cela immédiatement », avant l’arrivée des souverains belges. Les drapeaux allemand et belge partagent les mêmes trois couleurs mais l’un a des rayures verticales et l’autre horizontales.

Les approximations protocolaires ne se sont pas arrêtées là : , des mots en allemand se sont glissés dans le discours de la gouverneure générale, censé débuter par du néerlandais.

Et pour couronner la visite, la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, qui devait rencontrer le couple royal pour signer un protocole d’entente sur la production audiovisuelle, n’a pas pu honorer son engagement, rapporte le quotidien québécois, selon lequel elle était bloquée à Toronto par une panne informatique chez Air Canada. Une maudite journée.


Commentaires