VIDEO. "J'espère que le pays ne vous le pardonnera pas" : la colère de François Ruffin après le rejet d'une loi pour les élèves handicapés

Politique

par Nouvel Ordre Mondial 20 Vues comments

"Vous n'avez pas honte ? Honte de votre paresse ? Honte de votre sectarisme ?" Le député de La France insoumise François Ruffin a exprimé sa colère dans l'hémicycle, jeudi 11 octobre, après le rejet d'une proposition de loi sur les élèves handicapés, portée par un député Les Républicains. Le député de la Somme s'est adressé aux élus de la majorité LREM : "J'espère que le pays ne vous le pardonnera pas." 

La proposition de loi d'Aurélien Pradié (LR) prévoyait notamment un statut unique "d'accompagnant à l'inclusion scolaire", mieux rémunéré, pour les auxiliaires de vie scolaire (AVS) ou les accompagnants des élèves en situation de handicap. Elle visait aussi à "décloisonner" l'accompagnement entre scolaire et périscolaire.

"Personne ne peut décemment regarder dans les yeux ces familles, ces enfants, ces adolescents, ces accompagnants et leur dire que l'urgence est ailleurs", a plaidé Aurélien Pradié.

Le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, avec le soutien de la secrétaire d'Etat aux Personnes handicapées, Sophie Cluzel, a rétorqué que des mesures avaient déjà été prises en ce sens et a renvoyé ces propositions à la concertation prévue fin octobre devant le Conseil national consultatif des personnes handicapées.

Les députés LR ont vu "une trahison" dans le rejet du texte avant l'examen de ses articles, par 70 voix contre 54. Des élus d'autres groupes se sont aussi dits "attristés" et François Ruffin a lancé aux "marcheurs" que ce vote leur collerait "à la peau comme une infamie".

"Nous avons dans le pays des femmes, des milliers de femmes qui accompagnent les enfants handicapés dans les écoles. Elles sont sous-payées, avec des contrats ultra-précaires. Pour changer ça, quelle proposition de loi avez-vous portée ? Rien, aucune !" a-t-il lancé, reprochant aux députés LREM d'avoir voté "contre, contre, contre comme des Playmobil".


Commentaires