"Une Europe nouvelle est en train de naître, prête à défendre bec et ongle ses intérêts", affirme Bruno Le Maire

"Une Europe nouvelle est en train de naître, prête à défendre bec et ongle ses intérêts", affirme Bruno Le Maire

Politique

par Nouvel Ordre Mondial 11 Vues comments

"Les États-Unis ont décidé de se lancer dans une guerre commerciale, dont l’Europe peut être la première victime", a déclaré jeudi 19 juillet le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire, à Arles (Bouches-du-Rhône), où il a participé aux Napoléons, un cycle de conférences qui se tient jusqu'à samedi.

Après la hausse des tarifs douaniers décidée par les États-Unis, "l’Europe doit être capable de se montrer très ferme et très unie face à ces agressions américaines", a lancé Bruno Le Maire.

Le ministre de l'Économie se félicite de la réaction européenne. "S’il y a aujourd’hui un motif de fierté, c’est de voir que l’Europe a été capable de répondre de manière unie et ferme. Les États-Unis ont augmenté leurs tarifs commerciaux, nous avons riposté", a souligné Bruno Le Maire, tout en disant ne pas vouloir "d’une escalade dans la guerre commerciale".

"Les Américains doivent savoir que les Européens sont déterminés à défendre leurs intérêts. Madame Malmström (Commissaire européenne au Commerce) l’a fait récemment en infligeant une amende justifiée à Google, plus de quatre milliards d’euros, pour position dominante. C’est une preuve supplémentaire qu’il y a une Europe nouvelle qui est en train de naître et qui est prête à défendre bec et ongle ses intérêts sans aucune agressivité vis-à-vis de qui que ce soit, mais avec la volonté de défendre ses entreprises, ses valeurs et ses emplois", a conclu le ministre.


Commentaires