Une créature « POILUE » aux allures de « FALKOR » dans « L’HISTOIRE SANS FIN » retrouvée MORTE SUR UNE PLAGE aux PHILIPPINES

Terrorisme

par Nouvel Ordre Mondial 22 Vues comments

L’étrange carcasse d’une créature marine extrêmement poilue s’est échouée sur une plage des Philippines, et les habitants n’ont pas la moindre idée de ce que ça peut bien être. Les gens ont suggéré que c’était un monstre d’un conte de fées qui ressemble à un Chien colossal. Cependant, c’est quelque chose de très différent.

LA POPULATION LOCALE S’EST PRISE EN SELFIE AVEC L’ÉTRANGE CRÉATURE DE 6 MÈTRES DE LONG

La plage de Cagdainao aux Philippines est devenue une attraction pour les habitants de Cagdainao et les touristes après que les restes d’une créature étrange se sont échoués sur la côte et que plusieurs selfies ont été pris avec les ‘restes de FALKOR’. Le corps de la créature mesure 6 mètres de long (20 pieds) et est recouvert de poils. Ces poils sont à l’origine de nombreuses théories incroyables.

Certaines personnes ont dit que c’était peut-être une vache de mer; d’autres ont dit que la créature ressemblait à Falkor, qui accompagne le héros Bastien dans l’Histoire sans Fin. D’autres ont dit qu’il ressemblait à Appa dans Avatar, le dernier maître de l’air.

LES AUTORITÉS COUPENT COURT AUX SPÉCULATIONS EN AFFIRMANT QUE C’EST UNE BALEINE ÉCHOUÉE

Ces jeux de devinettes et tout ce mystère entourant l’affaire ont pris fin lorsque les autorités locales ont identifié l’étrange créature et ont dit qu’il s’agissait d’une baleine et qu’elle était morte depuis au moins deux semaines. La carcasse de baleine était dans un état de décomposition tellement avancé qu’il faudrait faire une analyse d’ADN pour déterminer à quelle espèce elle appartenait. Les autorités ont dit que ce qui ressemblait à du poil sur la créature était des fibres musculaires décomposées.

La majorité des animaux marins qui meurent en mer s’échouent sur des plages. Les autorités ont indiqué qu’il était possible que la créature se soit échouée sur la plage aux Philippines à cause du tremblement de terre d’une magnitude de 6,7 qui avait frappé en février dernier. En effet, suite à des séismes les restes d’animaux sont plus susceptibles de s’échouer sur des plages.

Source: Disclose.tv, le 22 novembre 2017


Commentaires