Un suspect identifié après la publication de documents de la CIA par WikiLeaks

Wikileaks

par Nouvel Ordre Mondial 5 Vues comments

Un suspect identifié après la publication de documents de la CIA par WikiLeaks Nouvel Ordre Mondial, Nouvel Ordre Mondial Actualit, Nouvel Ordre Mondial illuminati

Qui est à l’origine de la fuite de documents secrets de la CIA, publiés l’an dernier par WikiLeaks ? C’est la question à laquelle tentent de répondre les enquêteurs américains depuis mars 2017, date à laquelle le site de Julian Assange a publié une première salve de documents d’une longue série, dévoilant plusieurs techniques de piratage utilisées par la célèbre agence de renseignement.

Mardi 15 mai, plusieurs médias américains, parmi lesquels le Washington Post, le New York Times ou encore l’agence Associated Press (AP) ont révélé que les Etats-Unis détenaient un suspect dans cette affaire.

Agé de 29 ans, il s’agit d’un ancien employé de la CIA, qui a quitté l’agence en 2016. Les procureurs fédéraux travaillant sur ce dossier ont fait part de leurs soupçons lors d’une audience en janvier, attestent des documents consultés par la presse américaine. Mais malgré ces soupçons, ainsi qu’une perquisition à son domicile menée l’an dernier, il n’a pas été mis en examen dans cette affaire.

Détenu pour du contenu pédopornographique

L’homme est pourtant actuellement détenu à New York pour un tout autre motif : la présence de contenu pédopornographique sur un serveur qu’il gérait. Il s’est défendu en affirmant que ce serveur, créé il y a plusieurs années pour échanger des films et autres contenus, était accessible à plusieurs dizaines d’internautes. Le procureur Matthew Laroche a toutefois déclaré espérer pouvoir poursuivre le suspect dans l’affaire des fuites de la CIA dans les prochaines semaines, rapporte AP.

Les documents publiés par WikiLeaks ont grandement embarrassé la CIA, peu habituée à des fuites d’une telle importance. On y apprenait notamment comment l’agence fédérale transformait des modèles de télés connectées en outil de surveillance, ou piratait des iPhone à des fins d’espionnage.


Commentaires