Un ex-militaire américain plaide coupable d'espionnage au profit de Pékin

Asie

par Nouvel Ordre Mondial 3 Vues comments

Ron Rockwell Hansen, 58 ans, a été arrêté le 4 juin sur le chemin de l'aéroport de Seattle (nord-ouest) où il devait embarquer à destination de la Chine avec des documents classés secret-défense.

Ce retraité de l'armée américaine, qui parle couramment le mandarin et le russe, a reconnu avoir été approché en 2014 par des agents du renseignement chinois, a  précisé le ministère (DOJ).

Il a avoué leur avoir transmis des informations, notamment de nature industrielle, en échange de « centaines de milliers de dollars ».

En 2016, il avait cherché à recruter un collègue de l'agence du renseignement militaire, la DIA. Celui-ci détenait des informations intéressantes pour les Chinois sur « l'état de préparation militaire des États-Unis » dans une région que le ministère ne nomme pas.

Cet agent avait alerté sa hiérarchie et avait ensuite aidé à piéger Ron Hansen en lui transmettant les documents demandés. M. Hansen « savait que ces informations pouvaient servir au détriment des États-Unis et au profit d'une nation étrangère », écrit encore le DOJ. Il a été arrêté en leur possession.

Dans son accord avec la justice, il a plaidé coupable d'avoir tenté de transmettre des informations confidentielles à la Chine, ce qui pourrait lui valoir une peine de quinze ans de prison. La sentence devrait être prononcée le 14 septembre.

Ces poursuites s'inscrivent dans le cadre d'une série d'arrestations de responsables américains accusés d'espionner pour le compte de la Chine.

Jerry Chun Shing Lee, un ancien de la CIA, a ainsi été arrêté en janvier 2018 puis inculpé d'espionnage. Kevin Mallory, un ancien responsable du département d'État, et une diplomate américaine, Candace Marie Claiborne, ont été interpellés en 2017.


Commentaires