Trump reporte la publication de documents sur l'assassinat de Kennedy

Derniers articles

by Nouvel Ordre Mondial 40 Views comments


La mort de John F. Kennedy survenue le 22 novembre 1963, alimente encore, plus de cinquante après, de nombreuses théories du complot.

#JFKfiles #Nouvelordremondial - La Maison Blanche a annoncé que le président, Donald Trump, ne publierait pas l'intégralité des documents relatant l'assassinat de John F. Kennedy pour le moment, pour des raisons de sécurité nationale.
Donald Trump ne publiera pas l'intégralité des& documents relatant l'assassinat de John F. Kennedy pour des raisons de sécurité nationale, a confirmé ce jeudi, la Maison Blanche.&
Les Archives nationales américaines publieront à partir de ce jeudi quelques 2800 documents qui sont pour le moment classés confidentiels.& "Les Américains attendent et méritent d'avoir accès aux informations concernant la mort de Kennedy. J'ordonne que le voile soit levé"avait déclaré le président américain dans un mémo adressé aux responsables des agences de renseignements.&

"Je n'ai pas le choix"

A la demande des& organismes d'application de la loi, de la CIA du FBI, et des affaires étrangères, Donald Trump s'est néanmoins plié au choix de conserver certains de ces documents confidentiels.& "Je n'ai pas le choix."& a-t-il déclaré. Les agences de renseignements devront revoir leurs raisons et les reporter d'ici 180 jours.&
Trump avait pourtant attisé l'attention publique dès mercredi sur Twitter, négligeant de mentionner si l'intégralité des documents& liés à la mort de John F. Kennedy survenue le 22 novembre 1963, qui alimente encore plus de cinquante après de nombreuses théories du complot,& seraient dévoilés ou pas.

Que contiennent réellement ces documents ?

Les historiens qui ont étudié de près l'assassinat de Kennedy ont déclaré qu'ils ne s'attendaient pas à ce que les documents révèlent des bombes ou contredisent la conclusion que Lee Harvey Oswald était le seul responsable de l'assassinat de Kennedy. Pourtant, les dossiers donneront aux Américains une image plus complète de la façon dont le 35e président américain a été tué et de l'enquête qui a suivi sur son assassinat.
"Il n'y aura pas d'arme à feu",& a déclaré Gerald Posner, l'auteur de "Case Closed: Lee Harvey Oswald et l'Assassinat de JFK", sur CNN.& "Toute personne qui pense que cela va renverser l'affaire et montrer soudainement qu'il y avait trois ou quatre tireurs au Dealey Plaza - ce n'est pas le cas.& Oswald l'a fait seul.& Mais ce que les fichiers font et pourquoi ils sont importants à révéler est qu'ils remplissent l'histoire de l'affaire et nous montrent comment le FBI et la CIA cachent à plusieurs reprises les preuves."
Les documents de la CIA et du FBI pourraient également apporter un éclairage nouveau sur le voyage mystérieux d'Oswald à Mexico plusieurs semaines avant l'assassinat. Les dossiers pourraient également révéler de nouveaux détails sur l'implication américaine dans les tentatives d'assassinat du président cubain Fidel Castro, notamment les liens présumés de la CIA avec la foule dans le cadre de cet effort.
Trump a été encouragé de permettre la libération complète des fichiers par plusieurs figures républicaines dans la période précédant la date limite de décharge de document. Le conseiller politique de longue date du président Roger Stone, un théoricien avide du complot d'assassinat de JFK, a également invité en privé Trump à permettre la pleine libération des documents.

Comments