Trump met ses menaces à exécution et suspend une aide de plus de 255M$ au Pakistan accusé de ne pas faire assez contre le terrorisme

Articles

par Nouvel Ordre Mondial 28 Vues comments

Quelques heures avant l’annonce officielle d’arrêt des aides, le sénateur républicain Rand Paul avait annoncé sur twitter qu’il déposerait dans les jours qui viennent une proposition de loi pour allouer les centaines de millions d’euros du Pakistan à la rénovation des infrastructures américaines telle que la construction de routes et de ponts afin de donner la priorité à l’Amérique.

Rand Paul : «Bonjour, c’est le sénateur Rand Paul pour un message de Washington. Les Etats-Unis ne devraient pas donner un centime à des pays qui brûlent notre drapeau et scandent “Mort à l’Amérique”. Des pays comme le Pakistan qui bloquent l’accès à des informations cruciales dans la lutte contre le terrorisme ne méritent pas notre argent. Je dis qu’il faut arrêter dès maintenant, cesser d’envoyer au Pakistan vos dollars durement gagnés et taxés. Nous avons envoyé au Pakistan plus de 33 milliards de dollars depuis 2002 et qu’avons-nous eu en retour ? Le Pakistan ne nous a même pas aidés à trouver Ben Laden alors qu’il vivait dans une de leurs villes durant des années. Puis, ils ont emprisonné l’informateur qui nous a aidés à retrouver Ben Laden. Ils ont permis à des personnes soupçonnées de terrorisme d’agir dans leur pays. Certains disent même que les Renseignements pakistanais aident et encouragent les terroristes. C’est mauvais. Je me suis battu durant des années pour stopper l’aide pakistanaise, mais maintenant nous en avons la possibilité. Le Président Trump s’est publiquement prononcé pour l’arrêt des aides, et en a d’ores-et-déjà suspendu plus de 200M$. Je veux qu’on en stoppe l’intégralité. Je proposerai dans les jours qui viennent une loi dans ce sens. Ma loi prendra l’argent qui est destiné au Pakistan et l’investira dans nos infrastructures, pour construire des routes et des ponts ici, chez vous. Nous devons bâtir notre nation, pas celle des autres. Il est grand temps d’appliquer une politique de priorité à l’Amérique et stopper l’aide étrangère.»


Commentaires