Suisse: Le PNS «fêtera» aux côtés d'anciens du Ku Klux Klan

Suisse: Le PNS «fêtera» aux côtés d'anciens du Ku Klux Klan

International Monde

par Nouvel Ordre Mondial 17 Vues comments

Nouvel Ordre Mondial | Suisse: Le PNS «fêtera» aux côtés d'anciens du Ku Klux Klan

Une délégation du Parti nationaliste suisse (PNS) se rendra prochainement aux Etats-Unis pour y participer à un congrès. Plusieurs «personnalités» de la scène d'extrême droite seront aussi présentes.

Une grande manifestation nationaliste aura lieu le week-end prochain à Burns, dans le Tennessee. Diverses personnes tiendront des discours. Parmi elles: Dominic Lüthard, président du Parti nationaliste suisse (PNS), écrit «Blick». Des recherches du journal montre qu'il se rendra jeudi aux Etats-Unis avec une délégations formées de dix Suisses.

Contacté par le quotidien alémanique, Dominic Lüthard explique que son invitation s'explique par le fait qu'il entretient de bons liens avec Tomislav Sunic. Le Croate, qui dispose aussi du passeport américain, est une véritable icône de la scène de droite, selon «Blick». L'écrivain serait considéré comme le représentant de la «nouvelle génération de droite». En 2017, Sunic avait assisté à une réunion du PNS. Raison pour laquelle il a invité ses représentants aux Etats-Unis, explique Dominic Lüthard.

David Duke et Michael Hill

Un coup d'oeil sur la liste des orateurs montre que le président du Parti nationaliste suisse prendra la parole aux côtés de personnalités bien plus extrémistes que Sunic. Parmi les invités les plus connus figurent notamment David Duke, ancien dirigeant du Ku Klux Klan, ou encore Michael Hill, qui souhaite réintroduire l'esclavagisme aux Etats-Unis.

Une partie du voyage sera par ailleurs financée par les organisateurs de la conférence. «De nos jours, les vols pour les Etats-Unis ne sont plus si chers. Les participants paient eux-mêmes la plus grande partie du voyage.»

A la question de savoir s'il partage le positionemment des autres orateurs, le président du PNS répond: «Le nom de David Duke a été rajouté sur la liste par après. Nous n'avons aucune possibilité d'influencer les choix des organisateurs. Et pour se respecter les uns les autres, on est pas obligés de partager l'avis de tout le monde.»

«Nous nous intéressons au nationalisme»

Pour Dominic Lüthard, cette conférence est une chance: «Elle nous permettra d'apprendre comment d'autres partis nationalistes sont organisés. Nous nous intéressons au nationalisme et pas à l'esclavage ou à la 'white power'.»

Hans Stutz et Samuel Althof, deux experts en matière de mouvements extrémistes, confirment que ce type de rassemblements internationaux n'ont rien d'exceptionnels. «Ils essaient de montrer à quel point ils sont importants et se vantent de rencontrer un grand nombre de personnalités. Mais le PNS n'a plus d'importance. Je suis d'ailleurs étonné que ce parti existe encore», estime Althof.



(ofu)


Commentaires