Sous-marin argentin disparu : cinq mois de désarroi

International Monde

par Nouvel Ordre Mondial 65 Vues comments

En Argentine, les familles des marins disparus sont toujours plongées en plein désarroi, cinq mois après la disparition du sous-marin ARA San Juan.

Les proches des 44 membres d'équipage exigent que le gouvernement argentin se dote des technologies nécessaires pour localiser le submersible.

"On doit respecter l'histoire de notre pays, on doit respecter notre gouvernement mais que le gouvernement nous respecte en retour. Qu'est-ce qu'on demande ? On demande qu'ils aient recours à une entreprise privée qui dispose d'une technologie suffisante pour retrouver le sous-marin et qu'on puisse enfin connaître la vérité", explique Silvina Krawczyk dont la sœur fait partie de l'équipage qui a disparu.

La seule vérité connue pour l'instant est celle présentée en janvier dernier par le Bureau américain du renseignement naval. D'après leur rapport, le sous-marin argentin qui a disparu des radars le 15 novembre dernier aurait implosé à 400 mètres de profondeur, en moins d'une seconde.

Toujours selon ce même rapport, la mort des marins aurait été "instantanée", ils n'auraient pas souffert et ne seraient pas morts noyés.


Commentaires