Six Français sur dix ont une bonne opinion de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation le plus populaire depuis 15 ans

Politique

par Nouvel Ordre Mondial 39 Vues comments

Jean-Michel Blanquer, qui sera jeudi l'invité de "L'Émission politique" sur France 2, est considéré comme le meilleur ministre de l'Éducation nationale depuis 2003, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro mercredi.

62% des Français ont une bonne opinion du ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié mercredi 14 février.

Il est, de loin, le ministre de l'Éducation nationale le plus populaire de ces 15 dernières années. Depuis 2003, aucun de ses prédécesseurs nommés dans la foulée de l'élection d'un président de la République n'a dépassé 50% d'opinions favorables, neuf mois après être entré en fonction.

La popularité de Jean-Michel Blanquer dépasse les clivages politiques. 95% des sympathisants de LREM ont une bonne opinion de lui. C'est le cas également de 72% des sympathisants de la droite parlementaire et de 53% des sympathisants de gauche (73% pour les sympathisants socialistes). Les sympathisants du Front national sont quant à eux 40% à avoir une bonne opinion du ministre de l'Éducation nationale.

Jean-Michel Blanquer est décrit comme "compétent" et "courageux" par près de 6 personnes interrogées sur 10. Un peu plus de la moitié des Français le trouvent sympathique, selon les résultats du sondage Odoxa-Dentsu Consulting.

Le ministre de l'Éducation nationale est avant tout est apprécié pour les réformes qu'il porte. Ainsi, 7 personnes interrogées sur 10 (69%) étaient favorables, a priori, à la réforme du baccalauréat. Le consensus est très large, car 90% des sympathisants de LREM, 76% de droite, 61% du FN et 60% de gauche sont favorables à la réduction du nombre de matières au bac et à l'introduction d'une part de contrôle continu dans la note finale.

Une autre réforme, celle portant sur l'interdiction de l'usage du téléphone portable dans les écoles primaires et les collèges dès la prochaine rentrée suscite encore davantage d'approbation : 84% des Français interrogés sont pour.

*Enquête réalisée auprès d’un échantillon de 988 personnes représentatives de la population française, âgées de 18 ans et plus, parmi lesquelles 215 sympathisants de gauche, 143 sympathisants LREM, 119 sympathisants de droite hors FN et 149 sympathisants FN. Ces personnes ont été interrogées par internet les 13 et 14 février. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas.


Commentaires