Pour la presse étrangère, les Bleus glorieux

Pour la presse étrangère, les Bleus glorieux

International Monde

par Nouvel Ordre Mondial 20 Vues comments

Pour la presse étrangère, les Bleus glorieux Nouvel Ordre Mondial, Nouvel Ordre Mondial Actualit, Nouvel Ordre Mondial illuminati

De l’Italie au Brésil, en passant par le Royaume-Uni ou le Portugal, la presse internationale a salué la victoire de la France face à la Croatie, en finale de ► En AngleterreLa jeunesse de l’attaquant Kylian Mbappé, devenu à 19 ans le plus jeune champion du monde depuis Pelé, a marqué la presse outre-Manche. « L’adolescent sensationnel Mbappé décroche le second titre mondial de la France », annonce ainsi le Times au Royaume-Uni, qui titre « Formidable French ». Dans un article louant les centres de formation français qui ont permis l’émergence de cette équipe jeune, The Guardian brosse un éloge de l’attaquant français, « simplement irrésistible, avec une véritable technique de sprinteur (…) et un plaisir à regarder jouer ».► En EspagneLe quotidien sportif espagnol Marca, qui salue en français dans le texte « La Belle Époque », parle tout simplement d’une « équipe de granit », qui a montré en finale « un résumé de son Mondial : une exposition de puissance et d’efficacité ». Beaucoup plus critique, le quotidien El Pais titre sur « la victoire française, la gloire croate ». « L’équipe de Modric, la meilleure du tournoi » a dû s’incliner « après des décisions arbitrales discutables et l’envol de Mbappé », analyse le journal.► En Allemagne« Plus folle finale de tous les temps » pour le quotidien Bild, qui salue le double record de Didier Deschamps, champion du monde en tant que joueur en 1998 et désormais aussi comme entraîneur. Et si l’Allemagne a été éliminée de cette Coupe du monde dès la phase de poules, cela n’empêche pas Die Zeit de se féliciter d’« un voisinage de champions », la Mannschaft ayant été victorieuse de la précédente édition.Didier Deschamps sur les traces de Franz Beckenbauer► En ItalieGlobalement, le monde footballistique italien vibre plus pour l’arrivée de Cristiano Ronaldo à la Juventus de Turin que pour une Coupe du monde à laquelle l’Italie n’a pas pris part. Mais cela n’empêche pas la presse de féliciter les nouveaux champions. « Moscou est conquis, mieux qu’avec Napoléon, estime ainsi la Gazzetta dello Sport. Il n’est plus seul, Zizou, dans l’Olympe du football français : il faut faire de la place pour Griezmann, Pogba et Mbappé ». Son concurrent, Corriere dello Sport, revient lui sur « Didier la chance » dans son éditorial qui reconnaît « un succès français mérité ».► En BelgiqueÀ la Une du Soir, les Belges fêtent leurs Diables rouges. Critique, Michel Lecomte, chef de la rédaction sportive de la RTBF, reconnaît « le réalisme de Didier Deschamps » mais « pas du bon jeu ». Défaits par les Français en demi-finale, les voisins belges reprochent toujours aux Bleus ce match « pas flamboyant ». La Libre, quotidien belge, dénonce pour sa part « l’étoile du cynisme et de l’efficacité ».Bleus ou Diables rouges ? Les frontaliers sont partagés► En Amérique du SudLe quotidien sportif argentin Olé félicite le parcours d’une génération dorée, vingt ans après celle de France 98. « Le monde est à vos pieds » titre ainsi l’éditorial du journal, qui liste les raisons pour lesquelles la France a gagné : « pour avoir tenu des promesses de haut de niveau » mais aussi « parce que l’assistance vidéo à l’arbitrage existe »… Au Brésil, le quotidien O Globo estime que « le projet français pourrait servir d’exemple pour le Brésil en 2022 » avec « un travail de longue haleine mené par Deschamps ».

Commentaires