«Pays de merde: Jack Lang traite Donald Trump de «président de merde»

Actualité Internationale

par Nouvel Ordre Mondial 16 Vues comments

«Pays de merde: Jack Lang traite Donald Trump de «président de merde» Nouvel Ordre Mondial, Nouvel Ordre Mondial Actualit, Nouvel Ordre Mondial illuminati

Jack Lang le 4 janvier 2018 à l'Elysée. — ELIOT BLONDET-POOL/SIPA

La réponse du berger à la bergère. Réagissant ce samedi sur Twitter et Facebook aux propos grossiers du président américain - qui aurait qualifié vendredi les pays africains et Haïti de « pays de merde » au cours d’une réunion sur l’immigration-, l’ancien ministre socialiste de la Culture est resté dans le même registre : sur Twitter, Jack Lang a publié un message bref mais efficace qui n’a pas échappé aux internautes :

« C’est un cri du cœur, un cri de révolte après ce qu’il a dit sur les Haïtiens », s’est justifié Jack Lang auprès de l’AFP. « J’ai envie qu’on dise dans le monde entier : « président de merde », comme un cri de ralliement contre ce personnage humiliant et offensant », a insisté le président de l’Institut du monde arabe (Ima).

« Ce qui m’a motivé, a expliqué l’ancien ministre âgé de 78 ans, c’est d’entendre ce type [Donald Trump] chaque heure chaque jour dire n’importe quoi, insulter ».

L’ancien ministre qui se déclare « solidaire » des pays africains et d’Haïti, « pays que j’aime », a dénoncé le « mépris » du président américain à leur encontre. « Ce mépris est inqualifiable. C’est blessant, offensant (…) Tous les jours, il déverse du mépris sur les uns sur les autres ».

Selon Jack Lang, Donald Trump est « un xénophobe et un raciste maladif ».​ « C’est indigne de l’Amérique, grand pays de liberté, de grandes aventures d’émancipation », a estimé l’ancien ministre.

Donald Trump a dénoncé vendredi lors d’une réunion à la Maison Blanche l’immigration en provenance de « pays de merde », des propos qu’il a ensuite partiellement contestés mais qui ont suscité


Commentaires