"Pays de merde" : indignation en Amérique Latine

International Monde

par Nouvel Ordre Mondial 69 Vues comments

Les propos de Donald Trump qualifiant les nations africaines de "pays de merde" suscitent des réactions en cascade dans le monde entier.

Ces propos qu'il nie avoir tenus alors qu'il recevait des sénateurs pour évoquer un projet de limitation du regroupement familial, choquent, non seulement en Afrique, mais aussi en Amérique Latine.

"Avec ces expressions de suprémacistes, ces propos fascistes tenus hier par le président Donald Trump, il montre que pour lui nos peuples ne valent rien. D'abord, il y a eu les paroles de mépris, les menaces puis les actions", a déclaré le président vénézuélien Nicolas Maduro.

Dans un communiqué, les autorités haïtiennes se sont déclaré profondément choquées et scandalisées. Elles estiment que ces propos sont insultants ne sont pas compatibles avec la retenue et le discernement que doivent cultiver les autorités politiques.

Le président du Salvador a lui aussi condamné ce type de propos et réclame du respect.

"Nous avons adressé une note de contestation au gouvernement des Etats-Unis, insistant sur les qualités exceptionnelles des Salvadoriens, rappelant notamment que ce fut des compatriotes qui ont travaillé à la reconstruction du Pentagone", a souligné Salvador Sanchez Ceren.

L'administration Trump a annoncé il y a quelques jours la fin en 2019 du statut de protection temporaire pour les 200 000 Salvadoriens résidant sans titre de séjour aux Etats-Unis, bientôt à la merci d'une expulsion.


Commentaires