Ourses relâchées. Pas certain qu’elles attendent des petits

Dernières news

par Nouvel Ordre Mondial 4 Vues comments

« Il est impossible d’affirmer dès maintenant et de manière certaine que les ourses Claverina et Sorita attendent ou non des petits », a indiqué, ce lundi, l’Office national de la chasse et de la faune sauvage.

L’Office national de la chasse et de la faune sauvage a décidé de prendre ses distances avec l’Agence forestière slovène, qui, la semaine dernière, avait estimé « très probable » que les deux ourses réintroduites dans les Pyrénées donnent naissance « à des petits dès l’an prochain ».« La période de capture envisagée pour le lâcher des ourses Claverina et Sorita était compatible avec la capture de femelles gravides », c’est-à-dire en état de gestation, a expliqué l’ONCFS dans un communiqué. Pour autant, le mode de gestation chez les ours bruns, avec une nidation retardée, « ne permet pas d’espérer visualiser les embryons, et rend délicat les dosages hormonaux ».

« Aucun test sanguin ou urinaire »


Concrètement, quelques jours après la fécondation de l’ourse, se produit un blocage du phénomène de segmentation de l’œuf qui ne reprend que vers novembre, après l’entrée en hibernation de l’animal. « Les autorités slovènes n’ont pratiqué aucun test sanguin ou urinaire durant les captures ». Pour rappel, la France a décidé de procéder à la réintroduction d’ours bruns dans les Pyrénées pour renforcer cette espèce en voie d’extinction sur son territoire avec seulement 43 individus jusqu’alors.

Commentaires