ÔĽŅ Notre-Dame-des-Landes : l'histoire de 50 ans de tergiversations

Notre-Dame-des-Landes : l'histoire de 50 ans de tergiversations

Politique

par Nouvel Ordre Mondial 33 Vues comments

Au commencement, à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), bien avant les zadistes, il y avait les villageois guère enthousiastes à l'idée de voir décoller des avions chez eux. En 1970, la France est en plein boom économique et le Concorde fait la fierté nationale. Le pays a besoin d'un grand aéroport à l'ouest de Paris. Mais le projet reste en sommeil durant de longues années.

Choc pétrolier, trafic aérien insuffisant, arrivée du TGV, l'agglomération nantaise a alors d'autres priorités que cet aéroport géant. Et ce jusqu'à l'an 2000 sous Lionel Jospin et sa ministre écologiste Dominqiue Voynet, pro-aéroport. Mais à Notre-Dame-des-Landes, la ZAD (Zone d'Aménagement Différée, à l'origine) est devenue la Zone À Défendre. Agriculteurs et écologistes font cause commune. Notre-Dame-des-Landes devient le Larzac des années 2000. La contestation se durcit. Alors qu'en 2016, par référendum, 55% des électeurs se déclarent favorables à l'aéroport, le gouvernement se déchire. Pendant sa campagne, Emmanuel Macron avait assuré le faire avant que le projet ne soit finalement annulé ce 17 janvier. Notre-Dame-des-Landes, c'est 50 ans de turbulences.

Le JT

Les autres sujets du JT


Commentaires