Nicaragua : la pression populaire s'accentue sur Daniel Ortega

International Monde

par Nouvel Ordre Mondial 34 Vues comments

De nouvelles manifestations se sont tenues ce jeudi au Nicaragua. Des milliers de personne ont arpenté les rues de la capitale, Managua, pour réclamer le départ du chef de l'Etat Daniel Ortega. Les violences ont encore redoublé ces derniers jours.

La répression aurait fait à 264 morts depuis le début de cette crise politique, il y a près de trois mois, d'après la Commission inter américaine des droits de l'Homme.

"Je viens demander justice, demander un changement", explique une manifestante. "Il y a trop de morts, trop de gens torturés, trop de gens muselés injustement pour avoir seulement élevé leur voix contre ce gouvernement qui nous tue jour après jour".

La pression de la rue sur le président du Nicaragua devrait encore s'accentuer dans les jours à venir, avec une grève générale prévue ce vendredi. Il s'agit de l'épisode de violences le plus meurtrier dans le pays depuis la fin de la guerre civile en 1990.


Commentaires