Marseille entre deuil et polémique

International Monde

par Nouvel Ordre Mondial 3 Vues comments

Au coeur de Marseille, un septième corps a été découvert sous les décombres des immeubles du quartier populaire et central de Noailles. Les recherches avaient repris jeudi après-midi après la sécurisation de la zone, autrement dit la démolition d'un autre immeuble et la déconstruction des étages d'un cinquième bâtiment, et c'est dans la soirée que la septième victime, un homme, a été retrouvée par les marins-pompiers.

Si les informations des autorités sont exactes, reste encore une victime à trouver.

En parallèle, la remise en cause de la mairie de Marseille n'a fait qu'enfler. Le journal La Marseillaise a lancé une enquête citoyenne pour dresser un état des lieux de l'habitat indigne dans la cité phocéenne via le Hastag balance ton taudis. Déjà plus d'une centaine d'habitants y ont répondu.

Le maire Jean-Claude Gaudin a tenu une conférence de presse très attendue hier, il s'est défendu et a exclu toute idée de démissionner :

"Démissionner ? Vous croyez qu'un capitaine démissionne quand il y a une tempête ? "

Il a dénoncé le rapport de 2015 qui explique que 100 000 Marseillais vivent dans des habitats indignes et souligné que la municipalité avait investi 35 millions d'euros pour lutter contre depuis 2005. Des réponses insatisfaisantes pour les habitants de Noailles qui ont peur : les immeubles se sont effondrés en quelques secondes lundi, "presque sans bruit, comme un château de sable".

Ce Samedi, une marche blanche en hommage aux victimes du drame doit avoir lieu entre le quartier de Noailles et le Vieux Port.


Commentaires