Loi immigration. Gérard Collomb défend un texte "totalement équilibré"

Dernières news

par Nouvel Ordre Mondial 20 Vues comments

(Photo AFP)
(Photo AFP)

"C'est un projet de loi totalement équilibré". Dans une interview au Parisien, ce dimanche, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb défend son projet de loi sur l'asile et l'immigration, répondant aux associations, reçues ce jeudi à Matignon, qui estiment qu'il est "déséquilibré", avec un "durcissement très net".

La circulaire sur le recensement "caricaturée"

"La France doit accueillir les réfugiés, mais elle ne peut accueillir tous les migrants économiques, affirme notamment le ministre de l'Intérieur. Cette année, 100.000 personnes ont déposé une demande d’asile, 85.000 n’ont pas été admises aux frontières. Il est impossible d’accueillir dignement 185.000 personnes par an".

Il revient par ailleurs sur la circulaire très controversée visant à recenser les migrants dans les centres d'hébergement, estimant qu'elle a été "caricaturée". Sur le doublement de la durée de rétention administrative prévu par le projet de loi, Gérard Collomb a annoncé la création de "200 places d'ici à la fin du mois de janvier et 200 autres courant 2018". Il indique aussi ne pas avoir "d'objectif chiffré" quant au nombre d'expulsions.

Enfin, le ministre de l'Intérieur prévient : le projet de loi ne pourra guère évoluer lors de son parcours législatif. "Les parlementaires auront des possibilités d'amendement, bien sûr. Mais il n'est pas question de changer d'orientation. Un rapport du député LREM Aurélien Taché portant sur l'intégration des réfugiés est très attendu.


Commentaires