Les deux Corées bâtissent leur avenir commun

International Monde

par Nouvel Ordre Mondial 11 Vues comments

Au dernier jour du sommet intercoréen, le président sud-coréen Moon Jae-in a vu son voeu le plus cher exaucé, gravir le Mont Paektu en venant du nord. Depuis la guerre, les Sud-Coréens ne peuvent s'y rendre que depuis son versant chinois, alors que Kim Jong-un se rend régulièrement sur cette montagne sacrée, la plus symbolique de l'histoire de la péninsule coréenne ...

Pendant ces trois jours de sommet dédiée à la paix pour l'avenir des deux pays, les deux leaders ont opéré un nouveau rapprochement qui semble décisif. Kim Jong-un a accepté de fermer le site d'essais de moteurs et de tirs de missiles balistiques intercontinentaux de Tongchang-ri en présence d'experts internationaux, si les Etats-Unis prennent des mesures réciproques.

Les experts sont toutefois dubitatifs, car Pyongyang avait déclaré à plusieurs reprises n'avoir nul besoin de tests supplémentaires de missiles, et d'autres sites d'essais existent.

Mais cette déclaration semble avoir suffi à débloquer le processus de discussions entre Pyongyang et Washington qui patinait depuis des semaines. L'objectif des Américains étant une dénucléarisation d'ici 2021.

Au-delà de ça, Moon Jae-in et Kim Jong-un vont resserrer leurs liens économiques. Ils ont annoncé leur participation commune aux Jeux Olympiques de 2032. Kim Jong-un a accepté de se rendre à Séoul, ce serait une première depuis la fin de la guerre en 1953.

Le spectre d'un conflit dévastateur intercoréen a donc très nettement reculé.


Commentaires