Le premier bordel de poupées sexuelles ouvre ses portes en Allemagne

Derniers articles

by Nouvel Ordre Mondial 51 Views comments




Une première maison close avec une équipe de 11 poupées sexuelles vient d'ouvrir en Allemagne.

L'engouement européen pour les poupées sexuelles touche maintenant l'Allemagne. Fondé par Evelyn Schwarz, une Allemande de 29 ans, le «& Bordoll& », premier bordel de poupées sexuelles, a ouvert ses portes à Dortmund.
Dans un premier temps intéressée par le sadomasochisme, Schwarz a finalement décidé d'acquérir 11 poupées sexuelles en silicone, chacune ayant reçu son propre nom. Ces poupées sont importées d'Asie et coûtent chacune 2.000 euros.
Ce contingent de travailleuses synthétiques du sexe est varié. Les poupées du Bordoll ont des tailles, des colorations capillaires et des tours de poitrine différents.
Succès et affluence
Le «& Bordoll& » connaît un tel succès que ces poupées sont réservées en moyenne 12 fois par jour. Le tarif pour une heure est de 80 euros.
«& Pour beaucoup de clients, il s'agit davantage de curiosité que de fétichisme& », explique la jeune tenancière. Des hommes de tous les âges et de toutes les professions affluent dans son bordel. 70& % d'entre eux reviennent ensuite.
«& Cela peut paraître étrange mais les femmes des visiteurs du «& Bordoll& » tolèrent les fantasmes de leurs maris et attendent souvent dans la voiture pendant que ceux-ci s'affairent avec une poupée sexuelle.& »
Selon plusieurs experts de l'industrie du sexe, les personnes dont le fétichisme concerne les poupées sexuelles constitue un groupe en pleine croissance. On s'attend d'ailleurs à ce que les bordels mettent davantage de poupées à disposition de leurs clients.
«& Les hommes peuvent faire n'importe quoi avec la poupée », explique la psychologue autrichien Gerti Senger.
Senger se dit choquée par le fait que les poupées sexuelles soient plus populaires que les vraies prostituées. Selon elle, il s'agit d'une véritable tendance autistique.
En Autriche, la poupée sexuelle «& Fanny& » est devenue la star du Kontakthof, bordel de Vienne, davantage convoitée par les clients que les prostituées traditionnelles. Enfin, lors du festival Ars Eletronica à Linz, «& Samantha& », une poupée sexuelle interactive en silicone a été cassée car énormément de visiteurs lui ont peloté ses seins et finalement endommagé son corps.

Source:& Ami-Oimc

Comments