Le mari de Razia, poignardée en pleine rue à Besançon, arrêté à l'aéroport d'Athènes

Société

par Nouvel Ordre Mondial 6 Vues comments

Le mari de Razia, poignardée en pleine rue à Besançon, arrêté à l'aéroport d'Athènes Nouvel Ordre Mondial, Nouvel Ordre Mondial Actualit, Nouvel Ordre Mondial illuminati

Cette Afghane de 34 ans a été poignardée en pleine rue et tuée, mardi. Son mari a été placé en garde à vue et devrait être extradé vers la France.

Il était introuvable depuis le meurtre de sa femme. Le mari de Razia, Afghane de 34 ans poignardée à mort en pleine rue à Besançon, a été arrêté vendredi 2 novembre, à l'aéroport d'Athènes. Rafid A., 38 ans, lui aussi afghan, considéré comme le suspect numéro 1 du meurtre, a été arrêté en milieu d'après-midi par les policiers grecs après la diffusion d'un mandat d'arrêt international, a appris franceinfo de source policière française, confirmant une information de RTL-M6infos. Il a été placé en garde à vue et devrait être incarcéré dans l'attente de son extradition vers la France. 

Le parquet de Besançon avait lancé, mercredi, un appel à témoins pour retrouver cet homme, après son identification sur les images de vidéosurveillance. "L'exploitation d'une caméra de la ville de Besançon a permis de mettre en évidence la présence d'un individu qui suivait la victime (…). L'exploitation plus fine de l'ensemble des moyens de vidéoprotection a confirmé qu'il s'agissait de son mari", a expliqué Etienne Manteaux, procureur de la République de Besançon, mercredi, lors d'une conférence de presse.

Son arrestation est survenue alors que plusieurs centaines de personnes s'étaient rassemblées vendredi en début de soirée à Besançon pour un hommage à la victime, à l'initiative de l'association Solidarité Femmes. "C'est un rassemblement pour les gens qui souhaitent manifester leur amitié à Razia ainsi que leur soutien aux femmes victimes de violences et à celles et ceux qui s'en occupent", a déclaré à l'AFP Christine Perrot, présidente de Solidarité Femmes.


Commentaires