Le brief politique. Toujours aucune femme candidate pour diriger La République en marche

Politique

par Nouvel Ordre Mondial 5 Vues comments

L\'élection du nouveau délégué général de La République en marche doit se tenir le 1er décembre.
L'élection du nouveau délégué général de La République en marche doit se tenir le 1er décembre. (VINCENT ISORE / MAXPPP)

Il reste quelques jours seulement aux candidats de La République en marche pour déclarer leur candidature à la tête du parti présidentiel. La date limite est le 14 novembre. À ce jour, parmi les favoris, seul Stanislas Guérini, député de Paris, s'est officiellement porté candidat. Pierre Person devrait bientôt le faire.

Mais aucune femme, donc. Le nom de Carole Gandon, la référente du parti en Ille-et-Vilaine, circulait avec insistance. Mais elle annonce à franceinfo qu'elle n'ira pas. Marlène Schiappa a elle aussi jeté l'éponge. L’élection du successeur de Christophe Castaner, parti au ministère de l'Intérieur, est prévue le 1er décembre.

La note du dialogue de sourds entre les frères ennemis de la Côte d'Azur. À un an et demi des élections municipales, Christian Estrosi appelle Eric Ciotti à l'unité dans une lettre publiée par Nice-Matin. Réponse de l'intéressé sur Twitter : "Mon numéro de portable n'a pas changé depuis 23 ans".


Commentaires