Lactalis. Le Foll a pointé la "responsabilité" du groupe [Direct]

Dernières news

par Nouvel Ordre Mondial 5 Vues comments

La demande de chômage partiel mise en oeuvre au moins jusqu’au 4 février
Depuis le 8 décembre, Lactalis a stoppé toutes les activités du site de Craon (Mayenne). Un arrêté préfectoral a été pris, le 9 décembre, confirmant cette décision. Dans ce contexte, le groupe -en accord et avec le soutien des instances représentatives du personnel et des partenaires sociaux- a mis en place un "plan d’actions pour protéger et maintenir en activité les 327 salariés".

La demande de chômage partiel, acceptée par la Direccte et qui concerne 250 salariés, est donc effective depuis le 8 janvier, le reste des collaborateurs étant mobilisé sur site pour les travaux de maintenance pour le redémarrage des activités.
"A date, près de 70 salariés acceptent des missions sur d’autres sites à proximité, avec une prise en charge de leurs frais de déplacement. Par ailleurs, l’entreprise a décidé, en accord avec les partenaires sociaux, de garantir le maintien à 100% de la rémunération nette des salariés concernés par le chômage partiel, pour la période à venir", est-il précisé dans un communiqué.
Une demande de chômage partiel qui pourrait être renouvelée en fonction de l’avancée de la situation.
 
 

Commentaires