Journée mondiale du nettoyage : la chasse aux déchets dans 150 pays

International Monde

par Nouvel Ordre Mondial 58 Vues comments

Un week-end pour nettoyer la planète, c'est court ! Mais le "World clean up day", autrement dit la journée mondiale du nettoyage, a le mérite d'éveiller "Monsieur tout le monde" à la lutte contre la pollution par les déchets. L'opération est avant tout citoyenne, des volontaires se mobilisent chaque année dans 150 pays à travers le monde.

L'idée a été lancée il y a dix ans en Estonie : les habitants du pays balte avaient ramassé cette année-là 10 000 tonnes de détritus. Depuis 2008, de plus en plus de pays ont été convaincus et se sont mis à la tâche. Le grand nettoyage est effectué à l'initiative de certaines collectivités, entreprises, écoles, et les simples particuliers sont bien sûr les bienvenus.

La journée mondiale du nettoyage dure en fait trois jours, l'opération a débuté ce vendredi et se poursuit jusqu'à dimanche. En France, environ 1 100 opérations sont prévues sur le terrain : il peut s'agir de s'attaquer aux grosses décharges, ou de faire le ménage dans les forêts, sur les chemins de randonnée, sur les plages, et même en mer. Dans la capitale, Paris, des volontaires minutieux et patients vont ramasser les nombreux mégots qui envahissent les trottoirs et les parcs. Avec parfois ce qui va avec, des briquets appelés malheureusement "jetables".

Certaines ONG qui se consacrent à la défense de l'environnement, et plus spécifiquement à la préservation des océans, comme Surfrider Foundation Europe, sont solidaires mais ne participent pas directement au "World clean up day". Lucille Arbeille, responsable de la communication, a expliqué à Euronews quelle était la philosophie de Surfrider Foundation Europe :

"Au travers de notre programme Initiatives Océanes, qui est un dispositif de sensibilisation à la problématique des déchets aquatiques via l’organisation de collectes de déchets tout au long de l’année, notre positionnement est de résoudre cette problématique au travers de l’éducation, de la science participative et du lobby (...) Le réel objectif n'est pas de ramasser des déchets sur les plages mais bien de sensibiliser (...) pour limiter le problème à la source, en informant et en engageant un réel travail de prise de conscience des citoyens européens".

Quant à l'objectif global de la "journée mondiale de nettoyage", il est d'arriver à faire participer au moins 5% de la population totale des 150 pays qui se sont engagés dans cette grande opération en faveur de l'environnement.


Commentaires