Italie : « Voter pour les populistes est un péché grave » déclare l’évêque pro-migrants de Côme

Articles

par Nouvel Ordre Mondial 9 Vues comments

L’évêque de Côme, monseigneur Oscar Cantoni, descend dans l’arène politique lors du Te Deum du 31 décembre, et fait enrager la Ligue du Nord.

Le prêtre, déjà en première ligne dans l’accueil des migrants, a en effet affirmé que ne pas se rendre aux urnes le 4 mars est « un péché d’omission ». Il a ensuite ajouter que voter pour les « leaders politiques populistes » est un péché encore plus grave.

Au cours de la cérémonie du Te Deum, Monseigneur Cantoni a à plusieurs reprises invité à la “fraternité et l’accueil et l’accueil pour ceux qui sont moins chanceux que nous”, avant de commencer son sermon. «Le mois de mars prochain nous sommes appelé aux urnes – a déclaré monseigneur Cantoni –. […] Le mécontentement et la méfiance à l’égard des leader politiques se sont approfondis à cause d’attentes non satisfaites et de problèmes non résolus. S’abstenir de voter […] ne doit pas être l’expression de cette déception, et encore moins les leader politiques populistes qui ne peuvent pas assumer la responsabilité de gouverner en exploitant les colères et les peurs des gens par des des promesses de changement aussi séduisantes qu’irréalistes. Que chacun s’oriente en conscience vers des candidats qui favorisent le bien public, qui protègent la dignité humaine et le respect de la vie des personnes, qui favorisent la solidarité et ne se limitent pas à des promesses aléatoires».

[…]

La réplique de la Ligue ne s’est pas faite attendre: « Que l’évêque pense davantage aux âmes et à la religion et un peu moins à faire de la politique », a clamé le secrétaire provincial Fabrizio Turba.

Il Giornale


Commentaires