France-Japon. Pourquoi Shinzo Abe pourrait inspirer Emmanuel Macron

Dernières news

par Nouvel Ordre Mondial 3 Vues comments

À l’occasion de la venue, ce vendredi, à Brest, de Florence Parly, ministre des Armées, et de Takeshi Iwaya, son homologue japonais, les honneurs sont rendus dans la cour de l’amirauté.
À l’occasion de la venue, ce vendredi, à Brest, de Florence Parly, ministre des Armées, et de Takeshi Iwaya, son homologue japonais, les honneurs sont rendus dans la cour de l’amirauté. (Photo Florent Le Bihan/Marine Nationale)

Les mers séparent la France et le Japon, qui ont tenu, ce vendredi, à Brest, la cinquième session du dialogue politico-militaire franco-japonais, mais les deux pays sont aussi riverains du Pacifique. Ils fêtent, cette année, le 160 e  anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques. Ce 14 juillet, les « Forces d’autodéfense » nippones étaient à l’honneur du traditionnel défilé militaire parisien, avant que le ministre des Affaires étrangères du pays du Soleil levant n’inaugure « Japonisme 2018 », la programmation culturelle dédiée à son art, qui s’achèvera en février. Un allié naturel Relancée par le voyage de François Hollande à Tokyo, en 2013, la coopération bilatérale se nourrit du déplacement du centre de gravité stratégique mondial vers l’Asie. Pour l’essentiel, elle est constituée d’exercices militaires conjoints, de partage d’informations...

Cet article est réservé aux abonnés

Il vous reste 73% de l'article à lire


Commentaires