Européennes. Nathalie Loiseau « prête » à conduire la liste de la majorité

Dernières news

par Nouvel Ordre Mondial 6 Vues comments

Nathalie Loiseau, ministre des Affaires européennes.
Nathalie Loiseau, ministre des Affaires européennes. (Ludovic Marin/AFP)

La ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau s’est dite « prête » jeudi à être tête de liste de la majorité présidentielle aux élections européennes de mai. « Ce soir c’est vrai je suis prête à être candidate », a-t-elle déclaré dans « L’Emission politique » sur France 2, pressée de dire si elle allait mener la liste, à l’issue d’un face-à-face avec la cheffe du Rassemblement national Marine Le Pen.

« Je ne sais pas ce qu’en pensera la majorité présidentielle parce qu’il y a des chefs de partis, je ne leur en ai pas parlé », a-t-elle dit. « Les chefs de la majorité n’étaient pas au courant non plus voilà, ils peuvent choisir quelqu’un d’autre », a-t-elle ajouté.


La ministre était pourtant entrée sur le plateau en répétant une énième fois qu’elle n’était « pas candidate », avant d’inverser la dramaturgie à la fin de l’émission et de son échange avec Marine Le Pen. « Madame Le Pen je voudrais vous dire bravo. Bravo parce que vous avez réussi à me faire changer d’avis », a-t-elle dit. « Je vous écoute depuis tout à l’heure parler d’une Europe qui ne me fait pas envie », a-t-elle poursuivi. « Je n’ai pas envie que l’Europe de demain ressemble à celle que vous avez dessinée avec les nationalistes ultralibéraux qui sont vos amis. Moi j’ai envie d’une Europe du partage et pas de la division », a-t-elle martelé.

Marine Le Pen a riposté en traitant la ministre, ancienne directrice de l’Ecole nationale d’Administration (ENA), d’« hypertechnocrate ». « Vous défendez une Union européenne qui a laissé un saccage sur son passage. L’ultralibéralisme c’est vous qui le portez, les accords de libre échange c’est vous qui les défendez ! », a-t-elle accusé.

Le chef des députés LREM, Gilles Le Gendre, a aussitôt salué la déclaration de Nathalie Loiseau dont le nom revenait avec insistance ces dernières semaines pour mener la liste de la majorité. « Une bonne nouvelle n’a pas besoin d’être officielle : les députés@LaRem prêts à se mobiliser derrière@NathalieLoiseau et les 78 autres candidats qui porteront, seuls en France, un message exigeant et bienveillant pour la #RenaissanceEuropeenne proposée par@EmmanuelMacron », a-t-il tweeté.


Commentaires