Etats-Unis: Une femme appelle la police en voyant un baby-sitter noir en train de se promener avec deux enfants blancs

Actualité Internationale

par Nouvel Ordre Mondial 7 Vues comments

Etats-Unis: Une femme appelle la police en voyant un baby-sitter noir en train de se promener avec deux enfants blancs Nouvel Ordre Mondial, Nouvel Ordre Mondial Actualit, Nouvel Ordre Mondial illuminati

Une voiture de police en Floride, aux Etats-Unis (image d'illustration). — Brian Blanco / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Aux Etats-Unis, un homme noir a été pourchassé puis dénoncé par une femme parce qu’il transportait dans sa voiture des enfants blancs, d’après  BuzzFeed. Quand la police est finalement intervenue, Corey Lewis a été obligé de se justifier, leur expliquant qu’il était bien leur baby-sitter.

Alors qu’il s’apprêtait à quitter le parking du centre commercial de Marietta en Géorgie avec les deux enfants qu’il gardait, Corey Lewis raconte avoir été approché par une femme. Celle-ci lui demande, l’air suspicieux, « si les enfants vont bien ». « J’ai été pris de court. Je lui ai répondu "Pourquoi ce ne serait pas le cas ?" ». « Ça paraît bizarre », lui répond la femme. Elle lui demande ensuite si la petite fille attachée à l’arrière peut descendre et lui dire qui il est.

Il refuse. La femme le menace alors de relever sa plaque d’immatriculation et d’appeler la police. « Okay », lui répond simplement Corey Lewis. « Tout ça parce que j’ai deux enfants à l’arrière qui ne me ressemblent pas… C’est fou. Nous sommes en 2018 et voici ce à quoi je dois faire face. Je ne peux pas sortir avec deux enfants qui ne me ressemblent pas sans que ce soit bizarre », dénonce le jeune homme, qui a filmé la scène avec son téléphone.

Corey Lewis quitte ensuite le parking pour ramener les enfants chez eux, en faisant un détour par la station-service. Il constate alors que la femme le suit toujours en voiture. Il préfère alors rentrer à son domicile, où il sait que sa mère est présente.

Quelques minutes plus tard, un policier débarque chez lui, lui posant des questions. « On me suit et on me harcèle », s’agace alors le baby-sitter, avant d’expliquer que c’est son métier de s’occuper d’enfants. Une information confirmée par les deux jeunes qu’il gardait ce jour-là.

Les parents des enfants se sont dits choqués par cette dénonciation raciste. Lewis Corey, lui, essaie toujours de retrouver la femme qui l’a suivi, et a contacté le service d’appels d’urgence de la police pour obtenir l’enregistrement de la plainte.


Commentaires