Etats-Unis: Elle attirait son élève dans un van doté d'un matelas

Faits Divers NOM

par Nouvel Ordre Mondial 12 Vues comments

Etats-Unis: Elle attirait son élève dans un van doté d'un matelas Nouvel Ordre Mondial, Nouvel Ordre Mondial Actualit, Nouvel Ordre Mondial illuminati

Une interprète en langue des signes qui travaillait dans un lycée du comté de Louisa (Virginie) a été condamnée jeudi à 90 ans de prison, dont 83 avec sursis, rapporte Fox News. Amanda Nasser, 32 ans, passera 7 ans derrière les barreaux pour avoir eu des rapports sexuels avec un élève de 15 ans, dans un van qu'elle avait spécialement équipé d'un matelas. La trentenaire avait été arrêtée en septembre 2016, après que les autorités eurent découvert des centaines de SMS envoyés à un élève de première année.

«Elle a tout de suite transformé la conversation en insinuations à caractère sexuel (...) Nasser a même envoyé des photos de nu au mineur et lui a fait des avances sexuelles à plusieurs occasions», avait expliqué la police dans un communiqué. L'enseignante avait également proposé à son jeune amant de sympathiser avec sa mère, histoire d'«avoir accès» au lycéen en dehors des heures d'école.

«Marqué à vie»

Dans un premier temps, la trentenaire avait nié avoir couché avec son élève, avant d'avouer avoir «réclamé du sexe» via des SMS. Au moins quatre fois, Amanda Nasser a fait monter l'élève dans son van spécialement aménagé pour avoir des rapports avec lui. «Elle a demandé à l'enfant de ne rien dire à personne avant ses 18 ans, que cela serait leur petit secret», a déclaré le procureur.

«La victime dans cette affaire va être marquée à vie (...) Les enfants de Mme Nasser passeront sept années sans leur mère. Cette affaire est une tragédie», a déploré le procureur, qui a décrit l'accusée comme une «dangereuse prédatrice». L'Américaine, qui a fondu en larmes et présenté ses excuses devant la Cour, risquait jusqu'à 230 ans de prison. A sa libération, elle aura l'interdiction de côtoyer des garçons mineurs à l'exception de ses proches.

(joc)


Commentaires