Envoyé spécial. Le message de "Miss Guerre" dans un Yémen en proie à une grave pénurie