Ecosse: Guérie d'un cancer, elle se tue en retournant travailler

Faits Divers NOM

par Nouvel Ordre Mondial 6 Vues comments

Ecosse: Guérie d'un cancer, elle se tue en retournant travailler Nouvel Ordre Mondial, Nouvel Ordre Mondial Actualit, Nouvel Ordre Mondial illuminati

Caroline Nelson commençait à reprendre goût à la vie après plusieurs mois extrêmement difficiles. En juin dernier, son médecin lui a annoncé qu'elle souffrait d'un lymphome non hodgkinien, un cancer lymphatique. A cette époque-là, l'Ecossaise de 45 ans venait de se séparer de son mari et avait déménagé avec ses deux fils de 8 et 6 ans, raconte le «Daily Record». «J'ai le cancer et je suis à nouveau célibataire. Je me demande ce qui va vous choquer le plus», a-t-elle écrit sur Facebook le 23 juin.

Pendant plusieurs mois, l'enseignante a raconté son combat contre la maladie sur le réseau social. «Les tests sanguins sont bons, alors je ne risque pas grand chose pour le moment. Je vais bientôt passer une biopsie de moelle osseuse», expliquait-elle, sans cacher son inquiétude: «Ce n'est pas un appel à la compassion (...) mais mes humeurs et mes émotions sont étranges et continueront de l'être tant que ça ne s'améliorera pas, alors pardonnez-moi.»

Le 21 septembre, Caroline a annoncé avec beaucoup d'émotion avoir terminé sa radiothérapie. Elle a remercié toutes les personnes qui l'ont accompagnée dans son combat et souhaité bonne chance aux autres malades. «Je vais célébrer l'équinoxe d'automne avec une marche sur le feu demain. Nouveaux commencements!», se réjouissait-elle, tout heureuse de pouvoir enfin reprendre le travail.

Lundi, ses élèves et collègues s'apprêtaient à l'accueillir en grande pompe, mais le destin en a décidé autrement: en se rendant à l'école, Caroline a été impliquée dans un accident de la route et n'a pas survécu. Un couple de personnes âgées qui circulait dans une autre voiture a été conduit à l'hôpital et la police a lancé un appel à témoins. Dans un communiqué, la famille de la quadragénaire s'est dite «effondrée».

(joc)


Commentaires