Deux hommes bientôt jugés pour avoir usurpé l'identité d'Emmanuel Macron dans des e-mails

Politique

par Nouvel Ordre Mondial 59 Vues comments

Il s'agissait simplement d'"une blague potache entre militants politiques", selon l'avocat de l'un des prévenus.

Ils se faisaient passer pour Emmanuel Macron. Deux hommes, dont un militant de la droite conservatrice, seront jugés en mars à Paris pour avoir usurpé l'identité du candidat dans des e-mails envoyés à quelques jours de l'élection présidentielle.

Le 21 avril 2017, à deux jours du premier tour de l'élection présidentielle, un message intitulé "10 bonnes raisons de ne pas voter pour moi" et signé "Emmanuel" était parvenu à une centaine de destinataires, via l'adresse "emmanuel.macron.enmarche@gmail.com". L'e-mail invitait à signer une pétition intitulée "Emmanuel Macron, où est passé votre patrimoine ?" sur un site anti-Macron et anti-immigration, Damocles.

Emmanuel Macron avait porté plainte et le parquet avait ouvert une enquête. L'un des prévenus, un militant de la droite conservatrice âgé de 38 ans, est soupçonné d'avoir demandé à l'autre, âgé de 32 ans, de créer l'adresse e-mail litigieuse, de lui avoir fourni le texte et la liste de diffusion correspondante, puis d'avoir rediffusé cet e-mail. Il s'agissait simplement d'"une blague potache entre militants politiques", selon son avocat Me Henri de Beauregard.


Commentaires