Crash sur l'East River: Les derniers sourires des passagers de l'hélicoptère

Faits Divers NOM

par Nouvel Ordre Mondial 27 Vues comments

Crash sur l'East River: Les derniers sourires des passagers de l'hélicoptère Nouvel Ordre Mondial, Nouvel Ordre Mondial Actualit, Nouvel Ordre Mondial illuminati

Une story postée dimanche sur Instagram montrait les passagers au moment du décollage de l'hélicoptère qui s'est écrasé dans l'East River. Les images ont été tournées par Trevor Cadigan, un journaliste reporter d'images de 26 ans qui fait partie des cinq victimes. Derrière lui, un autre passager, tout sourire, levait le pouce. Quelques minutes après, l'hélicoptère se crashait.

Le «Washington Post» a confirmé que Trevor Cadigan, qui travaillait pour «Business Insider», était à bord de l'appareil accidenté. Les autres victimes étaient Brian McDaniel, un pompier de Dallas (Texas), Carla Vallejos Blanco, une touriste argentine de 29 ans et deux employés de l'héliport, Daniel Thompson et Tristan Hill, rapporte le «New York Daily News». Seul le pilote, Richard Vance, a survécu.

Eric Adams est l'une des dernières personnes à avoir vu vivantes les victimes du crash d'hélicoptère survenu dimanche à New York. Venu de Pennsylvanie pour profiter d'un vol panoramique au-dessus de la Grande Pomme, le photographe a immortalisé les passagers qui embarquaient dans un second appareil, écrit le «New York Daily News». Environ une demi-heure plus tard, ces personnes perdaient la vie sur l'East River.


L'Américain a encore photographié l'appareil alors qu'il passait près de la Statue de la Liberté.

Pendant le vol, l'Américain a remarqué que l'hélicoptère qui le promenait, lui et d'autres confrères photographes, restait particulièrement longtemps au-dessus de l'East River. Il a d'abord pensé que le pilote voulait faire profiter ses passagers du spectaculaire coucher de soleil. L'Américain a réalisé que quelque chose n'allait pas quand, au moment de rentrer à l'héliport, l'autre appareil manquait à l'appel. «Un des hélicoptères s'est écrasé dans l'eau», a annoncé le pilote à Eric Adams.

Le photographe comprendra plus tard que s'ils ont passé autant de temps au-dessus du fleuve, c'était parce que son pilote tentait désespérément de localiser l'épave de l'autre appareil. Avant l'accident, Eric Adams avait brièvement rencontré les cinq passagers du second hélicoptère, cinq hommes et une femme, lors d'un briefing d'avant-vol. «Beaucoup d'entre eux n'étaient pas habillés pour l'occasion. (Certains) étaient vêtus très légèrement», témoigne-t-il.

(joc)


Commentaires