Coup dur pour la Russie : premier tir raté de Soyouz depuis 35 ans

International Monde

par Nouvel Ordre Mondial 8 Vues comments

Les autorités russes ne rigolent pas avec ça. Il est très rare qu'un lancement d'une fusée Soyouz soit raté, cela fait 35 ans qu'il n'y avait pas eu un tel échec. Alors, une enquête a été ouverte aussitôt, une enquête pénale même puisque le Comité d'enquête russe est normalement chargé des affaires criminelles. Il va essayer de savoir si les règles de sécurité n'ont pas été respectées et pourquoi ? Des experts sont déjà en train de faire des vérifications sur le pas de tir et des documents ont été saisis, ont indiqué des responsables du Comité.

"C'était un vol rapide !", plaisante le commandant de bord

Ce qu'on sait pour le moment, c'est que le moteur du vaisseau Soyouz MS-10 s'est éteint après un peu moins de deux minutes de vol - très exactement 119 secondes -, au moment où les premier et deuxième étages se séparaient. Un des blocs du premier aurait frappé le deuxième pendant que la fusée filait à plus de 7 500 km/h. Heureusement, la capsule dans laquelle se trouvaient les cosmonautes russe, Alexeï Ovtchinine, et américain, Nick Hague, s'est éjectée comme il est prévu en cas d'incident.

Pour dire que le commandant de bord russe, âgé de 47 ans, est vraiment expérimenté, comprenant ce qui se passait, il a simplement dit avec un grand sang-froid : "Problème de lanceur". Ne perdant même pas son humour pinçant, Alexeï Ovtchinine a conclu : "C'était un vol rapide !". Effectivement... Les deux occupants sont vite revenus sur Terre dans leur capsule équipée de parachutes mais en subissant une force gravitationnelle de 6g. Ils ont atterri en pleine steppe du Kazakhstan, à environ 400 kilomètres à l'est de leur point de départ, le cosmodrome de Baïkonour.

L'Agence spatiale Roskosmos a publié sur son compte Twitter une vidéo du rapatriement des deux hommes au cosmodrome de Baïkonour :

Plus de vol habité russe jusqu'à nouvel ordre

Branle-bas de combat ! Plusieurs hélicoptères s'envolent sur zone, un appareil Antonov largue des parachutistes au dessus du site présumé où est tombée la capsule. Il faut moins d'un quart d'heure pour que les équipes de secours retrouvent les cosmonautes russe et américain, ils sont secoués mais indemnes, et en assez bonne forme. Ils ont d'ailleurs eu ensuite des examens médicaux dont les résultats sont bons, puis ils ont bu du thé en plaisantant, a précisé l'Agence spatiale russe Roskosmos.

Roskosmos a également publié les premières photos des cosmonautes en train de récupérer :

En attendant les résultats de l'enquête pénale, il n'y aura pas de nouveau lancement d'un vol habité russe. L'Agence spatiale européenne a fait savoir que cet échec aura des conséquences sur le planning de la Station spatiale internationale, que devait rejoindre la fusée Soyouz MS-10. Il n'est pas exclu que la mission de l'astronaute allemand Alexander Gerst, qui a pris le commandement de l'ISS, soit prolongée là-haut; il devait normalement revenir sur Terre à la mi-décembre.


Commentaires