Comment l'Eglise reconnaît les miracles

International Monde

par Nouvel Ordre Mondial 40 Vues comments

Comment l'Eglise catholique a-t-elle décidé de considérer la guérison inexpliquée de soeur Bernadette Moriau comme miraculeuse ? C'est en menant une longue et très discrète enquête que les autorités religieuses ont finalement tranché. C'est en effet en 2008 qu'une procédure a été ouverte, soit un an après la guérison inexpliquée de la Franciscaine qui souffrait d'une paralysie très invalidante. Mais ce n'est que dix ans plus tard que la décision a été confirmée. 

Après s'être rendue au Bureau des constatations médicales de Lourdes, soeur Bernadette a été reçue par un médecin qui lui a demandé de constituer un dossier complet présentant ses antécédents médicaux. Puis chaque année, il a fallu prouver la permanence de la guérison.

Le médecin référent s'est alors décidé à constater la crédibilité de la guérison. Mais ce n'était que la première partie de la procédure.
Le dossier de Soeur Bernadette a été ensuite transmis au Comité médical international de Lourdes, qui comprend une trentaine de praticiens, toutes spécialités confondues. Un rapporteur y a été désigné, à charge pour lui d'approfondir l'examen du dossier de la patiente.
Au terme d'une nouvelle investigation c'est ce Comité qui a certifié que "le mode de cette guérison rest[ait] inexpliqué dans l'état actuel des connaissances scientifiques". Voilà pour la partie médicale. C'est ensuite l'évêque du diocèse qui a pris la décision d'annoncer la reconnaissance du miracle.

Face aux progrès de la médecine, le nombre de guérisons miraculeuses ont fortement diminué : celle de Soeur Bernadette est la troisième à avoir été confirmée depuis 1990.  

L'annonce de ce miracle a été passablement critiquée dans les médias. 


Commentaires