Bizutage à la fac de médecine de Caen : "Ça va jusqu'à la réalisation d'un film porno"

Derniers articles

by Nouvel Ordre Mondial 72 Views comments


Une enquête a été ouverte après le signalement de bizutages en 2016 à l'université de médecine de Caen. Selon des syndicats, ce bizutage était institué depuis longtemps.


Des& "scènes d'humiliation souvent à caractère sexiste", des& "agressions sexuelles" ou des "incitations à en commettre". Voilà les témoignages qu'ont rapporté deux syndicats étudiants& au procureur de la République, vendredi 6 octobre.& Des soupçons de bizutages, qui auraient été commis lors du week-end d'intégration des étudiants en médecine de la faculté de Caen, en 2016.& Prévenue par les syndicats, la direction de l'université de Caen a décidé d'annuler le week-end d'intégration des deuxième année prévu ces 27 et 28 octobre.
Exhibition de pénis, photocopies de poitrine…& Une enquête a été ouverte par le parquet, et vise notamment& "La corpo", une association étudiante aux manettes de toutes les grosses soirées de la faculté de médecine de Caen. C'est aussi elle qui s'occupe de distribuer& les polycopiés des cours aux étudiants. Chaque année,& cette association donne aux élèves de deuxième année une liste de défis à relever, comme mimer une masturbation, ou encore exhiber son pénis en regardant une fille droit dans les yeux. Mais aussi "photographier sa poitrine au service impression de 'La corpo'". "Ça va jusqu'à la réalisation d'un film porno", s'alarme Clément, membre du syndicat étudiant SL, qui a participé à révéler l'affaire.
Un fonctionnement institué.& "L'équipe qui réussit (ces défis) organise les soirées d'intégration l'année suivante. Les personnes qui rentrent dedans acceptent un fonctionnement, et le reproduisent pour l'année d'après. C'est vraiment institué", précise l'étudiant. Si pour certains élèves, il ne s'agit que de jeux un peu bêtes, pour d'autres, c'est un véritable traumatisme. Notamment lorsque leur consentement n'est pas respecté.
Source: Europe1

Comments