BD : « François », bulles papales

Religions

par Nouvel Ordre Mondial 55 Vues comments

Alors qu’on dit la popularité du pape François écornée par les scandales qui secouent l’Église ces dernières semaines, la rentrée lui apporte indéniablement les faveurs du monde de la culture. Mercredi, alors que sortait dans les cinémas le documentaire de Wim Wenders Le Pape François, un homme de parole (lire La Croix du 12 septembre), paraissait aussi en librairie une bande dessinée consacrée à la vie de l’évêque de Rome. Sobrement intitulée François, elle retrace le parcours de Jorge Bergoglio, de son enfance à aujourd’hui.

Beau dessin réaliste

Scénaristes expérimentés, Arnaud Delalande et Yvon Bertorello exécutent un vrai travail biographique, tout en maniant la narration avec rythme. On apprend beaucoup de choses sur la vie du pape argentin. En particulier, son attitude sous la dictature dans les années 1970, alors qu’il était provincial des jésuites en Argentine, ainsi que les coulisses de son élection en 2013. Magie de la bande dessinée, le lecteur entre dans le secret du conclave et assiste aux échanges – fictifs, bien sûr, mais fort crédibles – des cardinaux. Le récit est servi par un beau dessin réaliste, signé Laurent Bidot, habitué des récits d’histoire religieuse. Il relève avec brio le défi de portraiturer Jorge Bergoglio à tous les âges, et fait montre d’un grand talent pour les représentations architecturales et paysages urbains, des favelas de Buenos Aires à la coupole de Saint-Pierre.

Un tour trop hagiographique

Le récit des premières années du pontificat du pape François prend malheureusement un tour trop hagiographique. L’entreprise comporte une part de risque tant le futur est aléatoire, et donne aussi une certaine impression de décalage avec l’actualité. Sans doute aurait-il été sage de s’arrêter à son élection. L’ensemble, un peu long, en aurait, du reste, gagné en densité. Mais c’est là le seul bémol sérieux que l’on peut apporter à cet album de grande qualité, grâce auquel beaucoup découvriront la vie de Jorge Bergoglio.


Commentaires