Balance ta vipère : Philippe de Vulpillières commente le torrent médiatique « contre les porcs »...