Bac. La terminale pourrait changer de nom et devenir "classe de maturité"

Dernières news

par Nouvel Ordre Mondial 77 Vues comments

Photo d'illustration / François Destoc / Le Télégramme
Photo d'illustration / François Destoc / Le Télégramme

Un grand oral, quatre épreuves écrites dont le français et la philo ainsi que des épreuves ponctuelles prises en compte dans la moyenne finale. Voici ce qu'envisage Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education, pour le baccalauréat version 2021 qu'il présentera mercredi en conseil des ministres. 

Les transformations de cet examen pourraient s'accompagner de profonds changements dans l'organisation du lycée. Les séries L, ES et S (littéraire, économique et social, scientifique) seraient supprimées et remplacées par un tronc commun et trois "spécialités" (mathématiques, physique-chimie, sciences et vie de la Terre, histoire-géographie et géopolitique, sciences économiques et sociales, littérature et philosophie, langues et littérature étrangère, arts) en Première, ramenées à deux en Terminale.

"Classe de maturité"

La Terminale devrait par ailleurs changer de nom, pour souligner que cette dernière classe du lycée n'est pas une fin. "Ces noms ne correspondent plus à rien et la terminale n'est le terminus de rien", rapporte Philippe Tournier, secrétaire général du syndicat des chefs d'établissement (SNPDEN).

"Plutôt que grand oral, il pourrait s'appeler oral de maturité. Ce nom, maturité, pourrait d'ailleurs être donnée à la classe de terminale", a indiqué Claire Guéville, la responsable du volet lycée pour le syndicat enseignant Snes-FSU au Huffington Post.

 


Commentaires