Avec « Poussez la porte », le diocèse de Dijon invite à redécouvrir les églises de Côte-d’Or

Religions

par Nouvel Ordre Mondial 8 Vues comments

Le département bourguignon compte 300 clochers et cet été beaucoup de ces églises seront ouvertes au public. L’occasion de découvrir ou redécouvrir un patrimoine religieux remarquable.

Situé à 15 km au sud-ouest de Beaune, le village de Saint-Aubin (Côte-d’Or) conserve une église du Xe siècle. Elle attire l’attention de tous grâce à son clocher à trois étages et sa flèche en pierre. Alain Lorthios, guide conférencier de l’église, participe à l’opération « Poussez la porte ! » : « Cela fait plusieurs années que je présente cet édifice mais l’opération du diocèse donne un nouveau souffle aux visites. Je rencontre de plus en plus de touristes venant des quatre coins du monde mais aussi des Français qui souhaitent redécouvrir leur église. »

Le principe de l’opération est simple. Vous êtes de passage dans le département de la Côte-d’Or et vous souhaitez découvrir l’église du village que vous visitez. Si elle est ouverte, passez la porte, une personne est présente sur place pour vous faire un descriptif complet du patrimoine religieux. Si vous trouvez porte close, ne rebroussez pas chemin, vous trouverez le contact d’un habitant du village qui viendra vous conter l’histoire de la bâtisse.

Patrimoine : Édifices religieux cherchent guides bénévoles pour cet été

L’église de Saint-Aubin est fermée la plupart du temps, mais Alain Lorthios laisse effectivement son numéro de téléphone. Il a également apposé sur le mur de l’église un grand tableau qui décrit précisément l’intérieur de l’édifice : « Pour ceux qui ne sont que de passage, nous avons détaillé tout ce que l’on trouve dans cette église. Le descriptif est accompagné de photos et d’un plan en trois dimensions pour que les visiteurs malvoyants puissent en profiter comme tout le monde ».

Pour Jean-Michel Pelotte, responsable de la pastorale du tourisme au diocèse de Dijon, l’objectif est « d’inciter tous ceux qui veulent, croyants ou non, touristes ou fidèle, à visiter des églises. Après même si ce n’est que cinq minutes pour être au frais, c’est déjà ça ! Comme l’on dit : Dieu fait le reste ».

Avec votre smartphone accéder à plus d’informations

L’affiche apposée sur la porte d’entrée des églises participant à cette opération indique également un QR Code, sorte de code-barres, renvoyant directement à un site Internet explicatif. Avec un smartphone, il est possible d’accéder au listing de toutes les églises participant à l’opération :

« vous trouverez une carte du diocèse indiquant la paroisse où vous êtes et un descriptif de chaque église, complète Jean-Michel Pelotte. À côté, des pictogrammes vous indiquent ce qu’il est intéressant de voir : statues, icônes, vitraux, sculptures. Il est ainsi possible de préparer sa visite en amont en se créant un petit circuit dans la région ». Pour ceux qui ne possèdent pas de smartphone, le site Internet est sur l’affiche.

Raviver le souvenir des villages d’antan.

De nombreuses églises n’ouvrent plus que pour les offices et les personnes de passage n’ont pas idée des richesses religieuses qui s’y cachent. Avec cette opération, le diocèse de Dijon souhaite redonner vie à ces édifices et la période estivale est idéale dans cette perspective.

Jean-Michel Pelotte reconnaît qu’un « touriste en vacances est plus disponible, il prend le temps de visiter. Il aime découvrir le patrimoine culturel et religieux de son lieu de villégiature. Certains viennent depuis des années et redécouvrent l’église de leur enfance, celle où leurs grands-parents ont célébré leur mariage… une église c’est aussi des souvenirs ».

« In Situ » lie l’art contemporain au patrimoine

Camille Gousset

Et aussi


Commentaires