Attentat de la rue Copernic : non-lieu pour Hassan Diab, le parquet fait appel

Faits divers France

par Nouvel Ordre Mondial 17 Vues comments

Attentat de la rue Copernic : non-lieu pour Hassan Diab, le parquet fait appel Nouvel Ordre Mondial, Nouvel Ordre Mondial Actualit, Nouvel Ordre Mondial illuminati

Hassan Diab, 64 ans, avait été extradé et mis en examen en 2014. Il était le seul et unique suspect dans l'attentat devant la synagogue de la rue Copernic, à Paris, en 1980.Hassan Diab, accusé d'être impliqué dans l'attentat de la rue Copernic en 1980, le 14 novembre 2008 à Ottawa (Canada). (RONN SUTTON / CANWEST NEWS SERVICE / AFP)

Le seul et unique suspect de l'enquête sur l'attentat devant la synagogue de la rue Copernic à Paris en octobre 1980, Hassan Diab, bénéficie d'un non-lieu, à l'issue de l'instruction, a appris France Inter vendredi 12 janvier. Le parquet de Paris a décidé de faire appel de la décision.

En décembre dernier, le parquet avait requis son renvoi devant une cour d'assises pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste, tentative d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste, et destruction volontaire de bien par l'effet d'une substance explosive ou incendiaire en relation avec une entreprise terroriste."

Agé de 64 ans, le Libano-canadien Hassan Diab avait été extradé du Canada et mis en examen en novembre 2014, six ans après son arrestation en vertu d'un mandat d'arrêt international.

Il s'est toujours dit innocent des faits qui lui sont reprochés, assurant qu'il se trouvait à Beyrouth (Liban) au moment de l'attentat, afin d'y passer des examens à l'université.

L'attentat devant la synagogue de la rue Copernic, le 3 octobre 1980 à Paris, avait fait quatre morts et une quarantaine de blessés.


Commentaires