Affaire Mélenchon. Ça s’emballe

Dernières news

par Nouvel Ordre Mondial 15 Vues comments

(Photo AFP)

Mediapart attise la colère de Mélenchon. Jean-Luc Mélenchon a dénoncé, samedi, une violation, par Mediapart, du secret de l’enquête sur ses comptes de campagne, à la suite de la publication d’un article sur les perquisitions au domicile du leader de La France insoumise, chez ses collaborateurs et au siège du parti.

Dans cet article, Mediapart révèle l’existence « de longue date » d’une relation intime entre le député et Sophia Chikirou, sa conseillère lors de la présidentielle de 2017, par ailleurs dirigeante de Mediascop, société au cœur de l’enquête sur les comptes de campagne du leader de LFI. Sophia Chikirou, dont l’entreprise est soupçonnée d’avoir surfacturé ses prestations en 2017 auprès du candidat Mélenchon, a été entendue, vendredi, par la police anticorruption.

Cette « relation extraprofessionnelle », selon Mediapart, « pourrait relever de la seule vie privée des deux intéressés mais prend désormais, à la lueur des investigations judiciaires, une dimension d’intérêt général », précise le site d’information. Ce samedi, sur Facebook, le leader de La France insoumise a affirmé que Sophia Chikirou « n’est pas ma compagne ».

Mediapart rapporte également que, selon ses informations, quelque 12 000 euros en liquide auraient été découverts par les enquêteurs au domicile d’un proche de Jean-Luc Mélenchon. De même source, cet « ami et collaborateur de toujours de Jean-Luc Mélenchon » aurait dit que la somme lui avait été confiée par la mandataire financière de la campagne de 2017. Jean-Luc Mélenchon a dénoncé, sur Facebook, l’article de Mediapart, « preuve », selon lui, d’une « boucle macronie-parquet-média » affairée à lui nuire ainsi qu’à son mouvement politique.

Le parquet de Paris dénonce « un coup de force ». Quatre jours après les perquisitions houleuses ayant visé LFI, qualifiées d’« offensive politique » par son leader Jean-Luc Mélenchon, la procureure générale de la cour d’appel de Paris a dénoncé, samedi, « un coup de force » contre magistrats et policiers.

Le parquet de Paris a ouvert, mercredi, une enquête pour « menaces ou actes d’intimidation contre l’autorité judiciaire » et « violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique ».

Radio France porte plainte. Radio France a annoncé samedi le dépôt d’une plainte après les propos de Jean-Luc Mélenchon qui a qualifié d’»abrutis » et de « menteurs » les journalistes qui enquêtent sur ses comptes de campagne présidentielle.

Le directeur de Franceinfo, Vincent Giret, a pour sa part dénoncé une attaque « irresponsable » du leader de LFI.


Commentaires