Affaire Grégory : un fiasco judiciaire ?

Affaire Grégory : un fiasco judiciaire ?

Faits divers France

par Nouvel Ordre Mondial 50 Vues comments

Affaire Grégory : un fiasco judiciaire ? Nouvel Ordre Mondial, Nouvel Ordre Mondial Actualit, Nouvel Ordre Mondial illuminati

Presque un an après sa mise en examen pour enlèvement suivi de mort, Murielle Bolle n'est plus poursuivie dans le dossier Grégory. Aussitôt la nouvelle connue, elle a prévenu ses amis les plus proches à Granges-sur-Vologne (Vosges) où elle habite : "Elle m'a envoyé un texto me disant : 'ma mise en examen est levée, je suis heureuse', témoigne son amie. Elle était heureuse ! Ça faisait dix mois qu'elle était éloignée de ses enfants". Même décision pour Marcel et Jacqueline Jacob, le grand-oncle et la grand-tante de Grégory avaient été mis en examen, suspectés d'avoir participé en octobre 1984 à l'enlèvement du petit garçon. Pour leurs avocats, une page se tourne : "Aujourd'hui, Jacqueline et Marcel Jacob ne sont plus mis en examen, ne sont pas témoins assistés, ils n'ont plus rien à faire dans ce dossier", a expliqué Me Stéphane Giuranna, avocat des époux Jacob.

C'est une erreur de procédure qui provoque ce nouvel épisode : ces trois mises en examen ont été prononcées par une seule magistrate alors que ce sont trois juges qui sont chargés de l'instruction à la Cour d'appel de Dijon (Côte-d'Or). Un nouveau couac, un nouveau dysfonctionnement dans cette affaire que dénonce l'avocat de Murielle Bolle. "Aujourd'hui, on n'a toujours pas progressé d'un centimètre dans la recherche de la vérité, donc je crois qu'il va falloir s'interroger sur les méthodes également", fait remarquer Me Jean-Paul Teissonnière. Pour les parents de Grégory, cette annulation ne remet en rien en cause le fond du dossier. Pour eux, la justice doit continuer d'enquêter. En théorie, rien n'empêche les juges de mettre à nouveau ces trois personnes en examen.

Le JT

Les autres sujets du JT


Commentaires