Affaire Benalla : portrait d'un homme de l'ombre

Affaire Benalla : portrait d'un homme de l'ombre

Politique

par Nouvel Ordre Mondial 12 Vues comments

Un déplacement officiel d'Emmanuel Macron? Alexandre Benalla est tout près. Idem en vacances, entre tennis et vélo. L'homme accusé d'avoir frappé un manifestant le 1er mai dernier était également au cœur du dispositif au moment où les Bleus ont descendu les Champs-Elysées. Alexandre Benalla débute sa carrière dans les services de sécurité au Parti socialiste. Il suit Martine Aurbry pendant la primaire puis le candidat Hollande.

Arnaud Montebourg l'embauche ensuite comme chauffeur. Première alerte : "Je m'en suis séparé au bout d'une semaine. Il avait provoqué un accident de voiture en ma présence et voulait prendre la fuite", a-t-il déclaré. Cela ne l'empêche pas d'être nommé responsable de la sécurité du candidat Macron, quatre ans plus tard. Le jour où il fait un devis pour deux pistolets à balles en caoutchouc, un flashball et des boucliers anti émeute, sa demande est refusée. Autre alerte à Caen (Calvados) en 2017, il ceinture un journaliste, l'éloigne du candidat et lui arrache son accréditation.

Le JT

Les autres sujets du JT


Commentaires