Acte 9 : 84 000 gilets jaunes en France et quelques heurts à Paris

International Monde

par Nouvel Ordre Mondial 5 Vues comments

Pour leur neuvième samedi consécutif de mobilisation, les gilets jaunes ont vu leur rang se grossir par rapport à ces dernières semaines. Le ministère de l'Intérieur a comptabilisé au total 84 000 manifestants.

Comme lors des huit samedis précédents, l'acte 9 de la mobilisation des gilets jaunes a laissé place à des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre au niveau des Champs-Élysées à Paris. Aux projectiles, la police répond par des gaz lacrymogènes et des interpellations.

Pourtant, la mobilisation avait débuté dans le calme. Déterminés, les gilets jaunes se sont retrouvés devant le ministère des Finances à Bercy, avant une grande déambulation via la place de la Bastille. Sur de grandes pancartes ou des vive voix, les gilets jaunes ont encore appelé à la démission du président de la République. Emmanuel Macron était toujours la cause principal de la colère des gilets jaunes : "Il a encore sorti des paroles hier soir en disant que le Français ne savait pas faire d'efforts, raconte un homme dans le cortège parisien. Je trouve que là, il va un peu loin dans tous ses discours."

Des gilets jaunes toujours déterminés

Par cette nouvelle journée d'action, les gilets jaunes ont aussi voulu montrer leur détermination face à l'inaction gouvernementale. "Ils sont à la hauteur des gilets jaunes. On a affaire à des personnalités qui ne veulent rien lâcher. Ils ont vécu là-dedans, ils ont baigné là-dedans, insiste un autre homme présent à Paris. C'est toute leur vie, ça, l'arnaque, tirer profit personnel des choses. Ils n'ont aucune raison de lâcher, ils ne connaissent rien d'autre. Nous c'est pareil, on n'a aucune raison de lâcher. On ne connaît rien d'autre que la misère. On est des ennemis faits l'un pour l'autre."

L'acte 9 est aussi marqué par un regain de mobilisation, notamment dans de nombreuses villes de province. Comme à Nantes où environ 2 600 manifestants ont défilé dans les rues.

Plus de 6 000 gilets jaunes à Bourges

Bourges a été un autre haut lieu de ce neuvième samedi. À l'appel de deux figures des gilets jaunes, Priscillia Ludosky et Maxime Nicolle, plus de 6 000 personnes se sont réunies dans la ville que les organisateurs considèrent comme "au centre de la France". Là-bas, peu de dégâts constatés, malgré quelques affrontements avec la police.

Sur l'ensemble du territoire, le ministère de l'Intérieur a compté au moins 84 000 gilets jaunes.


Commentaires