À Toulouse, l'hôpital des nounours pour guérir les enfants de la peur des piqûres

Société

par Nouvel Ordre Mondial 34 Vues comments

À Toulouse, l'hôpital des nounours pour guérir les enfants de la peur des piqûres Nouvel Ordre Mondial, Nouvel Ordre Mondial Actualit, Nouvel Ordre Mondial illuminati

Toute la semaine la faculté de médecine de Toulouse accueille 450 enfants de grande section de maternelle et de CP à l'hôpital des nounours. Le but : les familiariser avec les médecins, les piqûres et les machines.

Aujourd'hui, c'est leur doudou qui va passer sur la table d'opération, sur le siège du dentiste, entre les mains du radiologue : 450 enfants de grand section de maternelle et de CP vont défiler toute la semaine à l'hôpital des nounours à la faculté de médecine de Toulouse. Une opération qui a fait ses preuves pour guérir les petits de leur peur des docteurs et des piqûres.

En chirurgie, Yaelle, en CP, est au bloc opératoire avec le docteur Laura. Mickey son doudou est malade. "Il a de la fièvre, il avait mal au ventre et il avait froid parce qu'il avait avalé une dent. Il faut lui faire une piqûre", diagnostique la petite fille. Aussitôt, l'étudiante en médecine intervient : "Un, deux, trois... Mickey est endormi !" 

Exercice réussi pour Yaelle et sa peluche Mickey. C'est tout le but de l'hôpital des nounours, se réjouit Clémence Jumeau, la vice-présidente de l'association des étudiants en médecine de Toulouse : "Il y a la consultation, le dentiste, la pharmacie, le bloc opératoire. L'idée c'est d'approcher l'hôpital de manière ludique pour supprimer les petites peurs qu'il peut y avoir chez des enfants de cet page pour l'hôpital et les blouses blanches. Cela nous facilitera la relation qu'on aura avec eux."

Clou de la visite de cet hôpital des nounours : le tour en ambulance avec la sirène pour vraiment dédramatiser les urgences.


Commentaires